Folie meurtrière

11/04/2019
Folie meurtrière

L'hypothèse de troubles psychologiques est privilégiée

Un gendarme a tué 2 personnes et en a blessé trois autres à Lomé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le militaire qui effectuait une garde statique devant une agence bancaire de la capitale avait quitté son poste pour une raison inconnue. Il a retourné son arme contre son supérieur qui venait de l’interpeller le touchant mortellement.

Il a ensuite tiré sur des passants au hasard.

‘Le gendarme n'avait aucun antécédent psychique et psychologique connu de sa hiérarchie. Mais les premiers éléments du diagnostic médical effectué révèle une instabilité psychique brutale. Il fait actuellement l’objet de mesures d’isolement et de suivi médical', indique un communiqué du ministre de la Sécurité publié jeudi.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Université verte

Environnement

L'Union européenne va contribuer à apporter un peu de fraîcheur et de verdure au campus de l’université de Lomé.

Les inquiétudes du PAM

Développement

La pandémie de Covid-19 menace de pénuries des centaines de millions de personnes dans le monde, majoritairement en Afrique.

Des propriétés antivirales confirmées, mais prudence

Santé

Un traitement contre le paludisme chloroquine et son dérivé l’hydroxychloroquine pourrait être efficace contre le covid-19.

Un million d'euros de l'Allemagne

Coopération

L’Allemagne a mis à disposition du Togo un montant d’un million d’euros pour soutenir le pays dans sa lutte contre le coronavirus.