Folie meurtrière

11/04/2019
Folie meurtrière

L'hypothèse de troubles psychologiques est privilégiée

Un gendarme a tué 2 personnes et en a blessé trois autres à Lomé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le militaire qui effectuait une garde statique devant une agence bancaire de la capitale avait quitté son poste pour une raison inconnue. Il a retourné son arme contre son supérieur qui venait de l’interpeller le touchant mortellement.

Il a ensuite tiré sur des passants au hasard.

‘Le gendarme n'avait aucun antécédent psychique et psychologique connu de sa hiérarchie. Mais les premiers éléments du diagnostic médical effectué révèle une instabilité psychique brutale. Il fait actuellement l’objet de mesures d’isolement et de suivi médical', indique un communiqué du ministre de la Sécurité publié jeudi.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.