Folie meurtrière

11/04/2019
Folie meurtrière

L'hypothèse de troubles psychologiques est privilégiée

Un gendarme a tué 2 personnes et en a blessé trois autres à Lomé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le militaire qui effectuait une garde statique devant une agence bancaire de la capitale avait quitté son poste pour une raison inconnue. Il a retourné son arme contre son supérieur qui venait de l’interpeller le touchant mortellement.

Il a ensuite tiré sur des passants au hasard.

‘Le gendarme n'avait aucun antécédent psychique et psychologique connu de sa hiérarchie. Mais les premiers éléments du diagnostic médical effectué révèle une instabilité psychique brutale. Il fait actuellement l’objet de mesures d’isolement et de suivi médical', indique un communiqué du ministre de la Sécurité publié jeudi.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.