Folie meurtrière

11/04/2019
Folie meurtrière

L'hypothèse de troubles psychologiques est privilégiée

Un gendarme a tué 2 personnes et en a blessé trois autres à Lomé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le militaire qui effectuait une garde statique devant une agence bancaire de la capitale avait quitté son poste pour une raison inconnue. Il a retourné son arme contre son supérieur qui venait de l’interpeller le touchant mortellement.

Il a ensuite tiré sur des passants au hasard.

‘Le gendarme n'avait aucun antécédent psychique et psychologique connu de sa hiérarchie. Mais les premiers éléments du diagnostic médical effectué révèle une instabilité psychique brutale. Il fait actuellement l’objet de mesures d’isolement et de suivi médical', indique un communiqué du ministre de la Sécurité publié jeudi.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un sport viril qui doit devenir populaire

Sport

Le directeur technique de la Fédération togolaise de rugby (FTR) a lancé mercredi à Sotouboua une campagne de découverte de ce sport.

Engagement collectif

Coopération

Le projet AVENIR (Action des Volontaires Européens et Nationaux Investis pour la Résilience) est mis en oeuvre au Togo.

Tendance lourde

Tech & Web

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passé de 70% à 84% en 3 ans.

‘Le champ des oubliés' présenté au FICMA

Culture

La XVIe édition du festival international ‘cinéma et migrations’ (FICMA) a démarré lundi soir à Agadir.