La route continue de tuer

27/07/2018
La route continue de tuer

Imprudence du chauffeur

On le sait, les routes togolaises sont dangereuses et les accidents mortels fréquents.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, 11 personnes sont mortes dans l’accident de leur minibus à Tchébébé (région centrale), sur la RN1, l’un des axes les plus fréquentés du pays.

Selon les premiers éléments de l’enquête le bus a percuté un semi-remorque en stationnement.

La vitesse excessive serait à l’origine du drame.

Selon la réglementation, les bus de plus de 12 places et les camions n'ont pas le droit de circuler entre 18 heures et 5 heures du matin.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.