Tentative de libération des marins du Stelios K

29/11/2020
Tentative de libération des marins du Stelios K

Le Stelios K

Une compagnie de transport maritime est en négociations pour faire libérer trois marins grecs kidnappés mi-novembre par des pirates au large du Nigeria, a annoncé dimanche le ministère grec de la Marine marchande.

Trois des cinq membres d'équipage du navire de ravitaillement Stelios K, battant pavillon togolais, ont été enlevés le 16 novembre lorsque les assaillants ont abordé le vaisseau.

La société Royal Ship Management, propriétaire du bateau-citerne, est en discussions pour faire libérer les marins, selon le ministère.

Les pirates ont enlevé le capitaine et deux membres d'équipage du Stelios K. Les deux marins restants ont été capables de piloter le bateau jusqu'à Lagos. Les cinq marins sont tous en bonne santé, a précisé la même source.

Il s'agit du 23e enlèvement dans le golfe de Guinée cette année.

Au total, 118 personnes ont été kidnappées, selon la société britannique Dryad Global, spécialisée dans la sécurité maritime. Cette dernière a diffusé une "évaluation de risque critique" pour le golfe de Guinée immédiatement après l'enlèvement des Grecs, expliquant qu'il s'agissait de la deuxième affaire du genre en trois jours dans un contexte de "forte augmentation des incidents" de sécurité dans la région.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.