Transporter des fonds sans protection est irresponsable

07/03/2019
Transporter des fonds sans protection est irresponsable

Les malfrats ont bénéficié de complicités

Le ministre de la Sécurité a déploré jeudi le braquage qui s’est déroulé la veille à Amoutiévé (Lomé). 

Un particulier s’est fait dérober plus de 100 millions de Fcfa en liquide.

‘Tels que les faits se sont produits, il y a sans doute eu des complicités. Comment les braqueurs savaient que cette personne transportait autant d’argent', a déclaré Damehame Yark. 

Les autorités ont maintes fois recommandé d’avoir recours à des agents de sécurité ou à des société de transport de fonds lors d’importants transferts.

‘Malheureusement, personne n’écoute nos conseils’, a regretté le ministre. 

Ce fait divers n’a heureusement pas fait de victimes. Sur les lieux, la police a retrouvé des étuis de pistolets calibre 7,62mm. Une enquête a été ouverte.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Télécommunications : réduire les disparités

Tech & Web

L'UIT a toujours prêté une grande attention à la fracture numérique et aux écarts de développement.

Les musées s'adaptent aux évolutions de la société

Culture

A l’occasion de la Journée internationale des musées, la population pourra découvrir à partir de samedi et jusqu’au 26 mai les richesses de l’art africain.

A Cannes, le Togo fait son cinéma

Culture

Essohanam Koutom, le directeur du Cinéma représente le gouvernement togolais au 72e Festival de Cannes.

Le Patio réinvente l’hospitalité à la togolaise

Tourisme

La clientèle d’affaires qui se rend à Lomé est à la recherche d’une hôtellerie originale et authentique qui se démarque des grands établissements internationaux.