Le Togo apure sa dette interne

03/12/2018
Le Togo apure sa dette interne

Gestion saine de la dette souveraine

Au Togo, la progression de l’économie a été significative au cours de ces derniers mois, après un passage à vide lié aux tensions politiques.

Depuis plusieurs années, l’Etat a adopté une politique d’endettement mesuré en vue d’assurer la soutenabilité de la dette.

Le gouvernement a décidé, dans le cadre de l’amélioration des performances économiques et de la diversification de l’économie, de mettre en œuvre un certain nombre de réformes dont l’objectif est de permettre un retour rapide et soutenu à la croissance. 

Parmi les mesures d’amélioration, il y a le paiement de la dette domestique qui aura pour conséquence directe la relance de l’économie et la création d’emplois.

Le ministère de l’Economie et des Finances a annoncé lundi que le montant global de réduction d'arriérés à la date du 30/11/2018 se chiffre à 55,073 milliards de Fcfa. Ce montant concerne la dette commerciale intérieure.

Les fournisseurs de l’Etat pourront donc être assurés de l’engagement et de l’accompagnement des pouvoirs publics.

Le ministère de l’Economie et des Finances réaffirme la volonté du gouvernement de poursuivre l’apurement de la dette intérieure commerciale afin de donner les moyens au secteur privé de participer à la dynamisation de l’activité économique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.