Les atouts du nouvel écosystème financier

21/11/2019
Les atouts du nouvel écosystème financier

Les nouvelles technologies sont des vecteurs de développement

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) organise une Semaine de l’inclusion financière dans les 8 pays de l’UEMOA.

Le Togo y participe avec des conférences et panels thématiques.

Jeudi, il a été question de digitalisation des paiements de l’Etat et des chaînes de valeurs agricoles.

Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances, a souligné le rôle grandissant que jouent les innovations technologiques dans le renforcement de l'inclusion financière. 

‘Dans son plan national de développement, le gouvernement s'est résolument engagé à bâtir les fondamentaux d’une digitalisation économique porteuse de valeurs, créatrice d’emplois et de richesses, et stimulatrice du développement’, a déclaré M. Yaya.

Il a mentionné la dématérialisation de nombreux services grâce au projet E-gouv, la création de centres d’innovations et un accès à coûts abordables aux services numériques. 

Le Togo a lancé une série d’initiatives comme le télépaiement des impôts et taxes et le porte-monnaie électronique du paysan baptisé Agri-PME. 

Chaque agriculteur identifié comme vulnérable reçoit directement sur son téléphone portable un montant qui lui permet d’acheter l'équivalent de sacs d’engrais, exclusivement auprès de l’un des distributeurs agréés.

‘C'est un outil qui rend le versement des subventions plus sûr, plus simple et plus transparent. Il assure la traçabilité et l’opportunité du versement aux agriculteurs nécessiteux’, a expliqué le ministre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles ambitions de l'Institut français

Culture

L’Institut Français du Togo se modernise en profondeur pour mieux accueillir le public.

Trafic aérien : efficacité relative des tests PCR

Santé

Des tests de diagnostic PCR et même peut être salivaires seront exigés pour se rendre au Togo.

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

La politique de l'eau est en marche

Développement

700 millions de Fcfa, c’est le montant consacré à l’extension du réseau d’eau potable dans plusieurs quartiers de la capitale.