Sale temps pour les corrupteurs et les corrompus

08/02/2019
Sale temps pour les corrupteurs et les corrompus

Pas vu, pas pris !

Le Togo s’est doté d’une Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA). Et ses dirigeants sont bien décidés à sévir.

Essohana Wiyao, son président, a indiqué vendredi que les premiers dossiers à être épluchés par les experts seront ceux de l’organisation de la CAN 2013 et 2017. De l’argent aurait été détourné lors de la mobilisation des fonds et pendant la participation de l’équipe nationale de football à ces compétitions.

La Haute Autorité est également décidé à mettre son nez dans d’autres affaires douteuses comme l’attribution du contrat pour la réhabilitation de la route Lomé-Vogan-Anfoin.

Il faut dire que la corruption est un phénomène global qui va du petit billet pour obtenir une faveur à une grosses mallette pour remporter un marché.

Essohana Wiyao compte sur l’assistance de la population pour dénoncer des faits répréhensibles. Un numéro vert a été mis en service, le 8277 et les Togolais peuvent saisir la HAPLUCIA par mail ou courrier.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne et le Togo ont tout à gagner

Tourisme

Le nouveau ministre de la Culture et du Tourisme, Kossivi Egbetonyo, a rencontré vendredi l’ambassadeur d’Allemagne, Christoph Sander.

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.