Vers un gel du remboursement des dettes

25/03/2020
Vers un gel du remboursement des dettes

Les remboursements risquent de vite devenir insoutenables

Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont demandé de concert mercredi aux créanciers bilatéraux des pays les plus pauvres "de geler les remboursements de dettes" afin que ces pays puissent dégager de l'argent pour combattre la pandémie de nouveau coronavirus.

Ce répit permettra d'analyser la situation et les besoins de chaque pays, ont précisé les deux institutions de Bretton Woods dans une lettre commune.

Les pays concernés par l'appel de la Banque et du Fonds sont ceux qui sont éligibles aux critères de l'Association internationale de développement (AID), qui fait partie du groupe Banque mondiale. C'est le cas du Togo.

L'AID fournit de l'aide sous forme de prêts à taux zéro ou à très faible taux d'intérêt aux 76 pays les plus pauvres du monde. Elle accorde aussi de l'aide sous forme de dons.

Au cours de l'année budgétaire 2019, qui s'est terminée au 30 juin, l'AID avait engagé 22 milliards de dollars dont 36% sous forme de dons, selon les chiffres de la Banque mondiale.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Premier décès lié au coronavirus

Santé

Dominique Aliziou, directeur de publication de l’hebdomadaire Chronique de la Semaine, est décédé vendredi à Lomé des suites d’une infection grave au covid-19.

Le vrai remède à la pandémie est la coopération

Santé

Un guide pratique de prévention et de traitement du covid-19 vient d’être publié. Il est destiné aux médecins et au personnel soignant.

La modernisation du réseau routier se poursuit

Développement

Les travaux de réhabilitation de la nationales 5, Lomé-Kpalimé, devraient débuter d’ici 2 semaines.

Un exemple d'intégration

Développement

Stimuler l’économie, faciliter l’intégration, c'est le rôle crucial joué par le pont d’Alemondi.