Amitié sans violence

21/06/2007
Amitié sans violence

Le Togo  et le Bénin sont deux pays frères. Leurs relations sont excellentes et leurs deux Présidents s'entendent dans la plus grande fraternité. Voilà pourquoi ,il faut ramener les incidents qui se sont produits durant le match Togo-Bénin à leur juste proportion.

Il ne s'est pas agi de l'affrontement de deux peuples mais d'action de supporteurs béninois surexcités. Une occasion de rappeler que toute violence doit être bannie des stades et que tout acte d'agression doit être sévèrement réprimé. On comprend certes que chaque équipe ait la rage de gagner mais la compétition doit se passer sur le terrain entre les deux équipes et non dégénérer en un affrontement entre supporters.L'Afrique sportive doit réfléchir, avant que ne surviennent des évènements plus graves, au problème de la sécurité dans les compétitions. Et il ne s'agit pas simplement de déployer des forces de l'ordre mais aussi et surtout de diffuser une saine morale du sport.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les jeunes Eperviers font mieux que leurs aînés

Sport

Les Eperviers U20 (moins de 20 ans) se sont imposés samedi par 2 buts à 1 face à l’équipe nationale marocaine.

Offrir de nouvelles perspectives à la jeunesse

Coopération

L'UE veut aider les jeunes de la région des Savanes à sortir de la misère.

40 mairies financées par l'Allemagne

Coopération

L’Allemagne s’est engagée jeudi à financer la construction de 40 mairies sur les 117 que compte le Togo.

Vision d'avenir

Cédéao

La cédéao dispose de tous les atouts pour devenir le moteur du développement et de l'intégration.