Bonne gouvernance

27/11/2008
Bonne gouvernance

Etre ministre est un honneur mais c'est avant tout une charge : l'obligation d'être au service du bien public et de dynamiser l'administration ; .C'est ce qu'ont rappelé, avec raison, le Chef de l'Etat et le Premier ministre lors du séminaire gouvernemental à Kara en donnant à chaque ministre une lettre de mission précise sur les objectifs à réaliser.

On ne peut plus aujourd'hui s'abriter derrière la suspension de la coopération, pour justifier l'inaction. Chaque membre du gouvernement doit faire preuve de dynamisme et d'efficacité pour utiliser au mieux les moyens qui lui sont alloués. La bonne gouvernance est essentielle.

Chacun doit reconnaître que de grands progrès ont été accomplis dans ce domaine. C'est ce que viennent de saluer le Fonds monétaire international et la Banque mondiale qui souhaitent que les réformes s'accélèrent notamment dans le domaine de la gouvernance économique et de la gestion de la dette.

Pour saluer  la qualité de la gestion, le FMI a accepté de classer le Togo  parmi les pays pouvant bénéficier de l'allègement de la dette. (Initiative des pays pauvres très endettés (PPTE)).L'objectif essentiel est de contribuer à la réduction de la pauvreté en favorisant la croissance.

La bonne gouvernance ne doit pas être un hochet pour technocrates.

Elle doit avoir pour objectif d'améliorer les conditions de vie de chaque togolais.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A Lomé, encore trop d'antivax

Santé

De nombreux togolais sont réticents à l’idée de se faire vacciner contre le Coronavirus. 

Israël est de retour

Union Africaine

Israël est redevenu un pays observateur à l'Union africaine.

Ca débute mal à Tokyo

Sport

Deux joueurs de l'équipe sud-africaine de football ainsi qu'un membre de l'encadrement, installés dans le Village olympique des JO de Tokyo, ont été testés positifs.

Schéma vaccinal complet : feu vert pour le Covishield

Santé

Les vaccins AstraZeneca/Covishield - ceux administrés au Togo - sont désormais reconnus par les pays de l'UE.