Désir de francophonie

27/03/2008
Désir de francophonie

La célébration de la journée de la francophonie ne pouvait laisser les togolais indifférents. Le français est la langue officielle du Togo (article 3 de la Constitution) mais aussi un lien partagé avec la communauté francophone. Les radios et chaînes de télévision francophones sont reçues au Togo ; Internet et les sites de la presse francophones sont très consultés. Mais la francophonie pourrait mieux faire.

Il faut rendre le livre et les journaux francophones mieux accessibles aux bourses togolaises.Il faut renouveler le réseau des relations entre les institutions culturelles de l'espace francophone. Notamment, les liens traditionnels entre les universités togolaises et les universités françaises se sont distendus. Il faut intégrer la francophonie dans la politique des visas pour que tous ceux qui cherchent à approfondir leurs connaissances scientifiques aient le plus libre accès à l'espace français.Le désir de francophonie ne doit pas être compromis par un rideau de fer.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.

Ecoutez et regardez

Culture

Une plateforme dédiée à la promotion des artistes togolais a été lancée mercredi.