Dialogue et monologue

24/06/2009
 Dialogue et monologue

Il existe au Togo une Assemblée nationale. Y siègent des députés du RPT d'une part et des députés de l'opposition appartenant au à l'UFC et au CAR d'autre part. Les travaux de l'Assemblée se poursuivent normalement et les députés de la majorité et de l'opposition y débattent sereinement en commissions et en séances publiques. Il existe par ailleurs une instance de concertation- le Cadre permanent de Dialogue et de Concertation (CDPC)- destinée à chercher les voies consensuelles des solutions aux problèmes de la société politique togolaise.

L'UFC et le CAR ne participent plus depuis quelques jours aux débats au sein du CPDC, pour protester contre son élargissement à d'autres partis politiques et à la société civile.Pourtant,  à quoi servirait un CPDC qui reproduirait la composition de l'Assemblée et pourquoi vouloir exclure au lieu de rassembler ?  Les choses paraissent tellement évidentes qu'on comprend mal  les raisons de cette controverse.

En politique, les absents ont toujours tort et l'opposition n'a sans doute pas raison de préférer le monologue avec elle-même plutôt que le dialogue ouvert, large et constructif.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.