Fin de la galère

23/05/2021
Fin de la galère

De nouvelles usines voient le jour

A l’instar des autres régions du monde et du reste du continent, l’Afrique de l’Ouest a été durement touchée par la pandémie de la COVID-19 qui avait fini de plonger la quasi-totalité des pans des économies dans une impasse et installer les populations dans des lendemains incertains.

Cette crise sanitaire a perturbé les chaines de productions, d’approvisionnement, de distribution au sein des Etats. Elle a contraint beaucoup d’entreprises d’envoyer une bonne partie de leur personnel en congé forcé ou au chômage technique. Cela, du fait de la fermeture des entreprises, des hôtels, des perturbations dans le sous secteur des transports aériens…

Autant de facteurs qui ont affecté les grands équilibres macroéconomiques de la sous-région. Ainsi, comme l’ont montré les projections de certaines institutions internationales spécialisées. 

Le Togo a plutôt bien encaissé le choc.

La croissance frôle les 2%. Les autorités tablaient sur un point de moins.

Il faut dire que le gouvernement n’a pas lésiné sur les moyens depuis un an pour aider les plus pauvres, accompagner les entreprises et tout faire pour maintenir le tissu économique et social.

Lomé a bénéficié de l’appui des bailleurs de fonds et l’endettement reste limité.

Avec le lancement de la campagne de vaccination, le pays espère venir à bout du Coronavirus dans les mois qui viennent.

Les infections quotidiennes n’atteignent pas un seuil alarmant.

Le Togo compte relancer très vite son plan national de développement pour faire du pays un hub logistique et de services.

Une nouvelle plateforme industrielle située près de la capitale sera inaugurée début juin par le Groupe singapouriens Olam. 

D’autres projets sont en développement dans le secteur de la transformation.

Les autorités attendent que les promesses faites lors du récent sommet de Paris sur la relance des économies africaines deviennent réalité.

L’optimisme est revenu après 12 mois de galère.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Secteur sinistré

Tourisme

Le secteur du tourisme a été fortement impacté par la pandémie, en particulier le tourisme d’affaires et de conférences.

Tout devient vert

Coopération

L’Union européenne contribue à l’embellissement du campus de l’université de Lomé.

Lutte contre les infractions boursières

Uemoa

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a présidé jeudi le conseil des ministres de l’UEMOA.

Le covoiturage débarque au Togo

Tech & Web

Le covoiturage est en vogue en Europe, mais pas seulement.