Impatiences

05/03/2008
Impatiences

Le Togo subit comme toutes les autres Nations les conséquences de l'augmentation du prix du pétrole et de l'alimentation. Mais  notre situation est spécifique. Durant toute la période d'interruption de la coopération la population a accepté avec stoïcisme de se serrer la ceinture. Les annonces successives des attributions de crédits résultant de la reprise de la coopération ont pu faire croire qu'il y avait du grain à moudre alors qu'il s'agit de dossiers qui mettront de longs mois à mûrir avant d'aboutir au mandatement effectif des crédits.

Les impatiences sont grandes. Le gouvernement est dans la situation difficile où il doit tout à la fois convaincre les bailleurs de fonds du sérieux de sa gestion et expliquer aux travailleurs qu'on ne peut distribuer que ce que l'on a. Pourtant, la relance est là, le bâtiment et le commerce redécollent et la population commence à bénéficier de ce frémissement.

Voilà pourquoi, il faut raison garder et ne pas céder aux provocations de ceux qui cherchent à transformer les impatiences en révolte.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UFOA-B : le Bénin hérite des qualificatifs

Sport

Le Togo affrontera le Burkina-Faso et le Niger au Bénin dans le cadre des qualifications à l'UFOA-B.

Les opérateurs contraints d'appliquer un tarif unifié

Tech & Web

Sermonnés il y a quelques jours par l’ARCEP, les deux opérateurs mobile togolais ont décidé de revenir à des pratiques plus orthodoxes.

Nouvelle identité visuelle

Tech & Web

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) a un nouveau logo.

Les clubs locaux feront-ils mieux que les Eperviers ?

Sport

Le club d’Asko (Kara) affrontera le 29 novembre prochain le Racing club d'Abidjan dans le cadre de la Ligue des champions de la CAF.