L'année de la réconciliation

04/01/2008
L'année de la réconciliation

2007 restera dans l'histoire comme l'année de la réconciliation. Sous la conduite souple et déterminée du Président Faure Gnassingbé des élections libres et transparentes se sont tenues dans un cadre consensuel. Reconnues par toute la communauté internationale elles n'ont fait l'objet que d'une contestation de principe de la part des perdants.

Le Togo a désormais une assemblée pluraliste. L'Europe a rouvert les vannes de la coopération et avec elle les institutions financières internationales. Le ciel de 2008 est ainsi délivré de nombre de ses nuages.Il faudra cependant du temps pour cicatriser les plaies du passé. Tous les acteurs politiques et sociaux doivent comprendre que le dialogue est la seule solution aux problèmes de la société togolaise. Ce n'est pas chose facile car  les profiteurs des situations de crise existent toujours tapis dans l'ombre et ne veulent pas voir disparaître leur fonds de commerce.

Il faudra aussi réinjecter une bonne dose d'esprit civique. La crise d'hier , avec son contexte de rareté, avait développé le culte du chacun pour soi et de la recherche du gain immédiat voire de la corruption. Il faut à présent réhabiliter le souci de l'intérêt général et  de la promotion  du bien public.

Pour que la réconciliation soit solide, il faut que tous les acteurs politiques adoptent des comportements responsables avec le seul souci de respecter les citoyennes et les citoyens du Togo.

 

 Koffi SOUZA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévention avant tout

Santé

La Journée mondiale du coeur est l'occasion d'informer le public sur les réflexes de prévention.

Poursuivre la lutte antirabique

Santé

Une dizaine de cas mortels de rage ont été enregistrés au Togo en 2019.

Patrimoine mondial : sauvetage en vue

Culture

Le site historique de Koutammakou en pays Tamberma, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, va être sauvé.

Electrification de 20 centres de santé

Développement

Kya Energy Group va recevoir une aide de Power Africa pour électrifier des centres de santé.