La justice togolaise en débat

19/03/2012
La justice togolaise en débat

La confiance dans la justice est un élément essentiel de l’Etat de droit. Les particuliers doivent être convaincus que les litiges seront réglés objectivement dans le respect des règles de droit. Les entrepreneurs économiques doivent être sûrs que leurs investissements seront protégés par les tribunaux contre les captations et les prédations.

Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour constater que le degré de confiance dans la justice togolaise est extrêmement bas.

Cette image dégradée résulte, en premier, du comportement des personnels du monde judiciaire notamment de celui de certains magistrats et avocats qui font passer le service aux justiciables après la sauvegarde de leurs intérêts.

L’imprécision des règles de droit explique aussi le trouble dans l’opinion à l’égard de la justice. Un exemple saillant : l’application des règles relatives à la propriété immobilière et aux titres fonciers qui est une véritable jungle où règne l’arbitraire judiciaire.

La réforme de la justice encours doit progressivement permettre un retour à la normale. Mais une grande partie des changements n’est pas de l’ordre des textes mais des mœurs.

Il faut redonner une âme pure au corps judiciaire.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.