La vie en rose

27/08/2008
La vie en rose

Les épreuves n'épargnent pas le peuple togolais. Le Togo subit comme tous les pays africains les conséquences de l'augmentation des coûts des matières premières. Il vient de connaître de terribles inondations qui ont occasionné de grands dégâts humains et matériels. La condition du peuple est difficile. Il serait absurde de le nier.

Mais, pourquoi faut-il qu'à ces problèmes bien réels, des esprits morbides ajoutent en permanence un catastrophisme de mauvais aloi qui donne l'impression que le Togo est un pays en guerre contre lui-même ? Toute action nouvelle trouve son détracteur. Toute initiative heureuse est systématiquement contrecarrée. 

On pourrait voir dans cette attitude des motivations politiques. Il s'agirait de peindre le pouvoir en noir pour mieux le combattre lors des prochaines épreuves électorales.

 

Je me demande pourtant si le mal n'est pas plus profond et ne relève pas d'une psychose collective. Le pays qui sort d'une longue crise n'a pas encore assimilé les changements et, dans sa convalescence, craint les rechutes.

 

La santé du Togo commande cependant que, pour mieux guérir, chacun accepte de voir la vie en  rose.

 

Koffi Souza

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.