Le Zimbabwe et les sanctions

16/09/2009
Le Zimbabwe et les sanctions

Les dirigeants de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC - 15 pays) ont demandé à l'UE la levée des sanctions contre le Zimbabwe, adoptées pour dénoncer les violations des droits de l'Homme par le régime de Robert Mugabe.Ces sanctions incluent un gel de l'aide européenne, hormis humanitaire et sociale directes à la population, et l'interdiction de présence sur le sol européen de Mugabe, son épouse Grace et leur entourage.

L'Union européenne tout en soulignant qu'elle maintient son aide humanitaire s'est refusée à donner suite à cette demande de rétablissement de la coopération.Elle estime que des conditions d'ouverture démocratique s'imposent avant toute levée des sanctions.Deux thèses se heurtent ici. Certains pensent que les sanctions ne contribuent qu'à appauvrir la population sans avoir de conséquence pour les dirigeants tandis que l'Europe pense fragiiliser les dirigeants en appauvrissant le peuple

Tout est question de mesure mais on peut penser que seul l'intérêt des populations doit guider les dirigeants européens.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'hypertension touche 30% de la population

Santé

Pour combattre l’hypertension artérielle, rien de tel qu’un traitement sur le long terme.

Commerce assassin

Santé

Sept chefs d'État africains signeront un accord, les 17 et 18 janvier 2020 à Lomé, visant à lutter contre le trafic de faux médicaments. 

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.