Le temps des loisirs

16/08/2009
Le temps des loisirs

Si de plus en plus de Togolais vivent dans des villes, ils n'oublient pas pour autant leurs racines locales et, dés qu'ils le peuvent , ils se rendent au village où résident encore les vieux. S'ils sont en contact dans les cités avec un monde urbain qui n'est pas toujours rieur, ils retrouvent chez eux leurs racines et leurs traditions.

C'est le moment d'effectuer les cérémonies traditionnelles de faire revivre les fêtes d'antan, de retrouver sa langue locale, d'exalter son authenticité, de pratiquer le travail de la terre. Quant aux Togolais de la diaspora, ils se redécouvrent nationaux à part entière dés qu'ils retournent au pays. ils refont le plein d'humanité qui leur manque dans les contrées où ils sont expatriés.

Le temps des loisirs c'est celui où le Togolais des champs reprend le pas sur le Togolais des villes.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.