Les trois impératifs du nouveau gouvernement

06/12/2007
Les trois impératifs du nouveau gouvernement

Le Togo a donc un nouveau Premier ministre Komlan Mally et bientôt un nouveau gouvernement. Sous l'autorité du président de la République, le gouvernement Agboybo a conduit avec succès l'organisation des élections législatives consensuelles et on ne peut que féliciter l'équipe sortante et notamment le chef du gouvernement pour ce résultat.

Mais, dans une démocratie, il faut toujours tenir compte du message des urnes. Le peuple a tranché et son message est clair.Largement majoritaire dans l'Assemblée , le RPT a vu tout naturellement s'ouvrir à lui les portes de la primature comme c'est la loi dans toutes les démocraties. Mais trois règles fondamentales doivent inspirer la nouvelle donne.

La modestie car les politiques responsables savent que la victoire ne doit jamais rendre ivre ou aveugle. Le choix d'un homme modéré et tolérant pour la tête du gouvernement fait par le Chef de l'Etat répond à cet impératif.

L'ouverture car un pouvoir doit toujours rester attentif au vent du grand large et ne pas se perdre dans les nuages de poussière de l'harmattan.

Le respect pour les autres car les perdants d'une élection ne sont pas des ennemis mais des partenaires, des frères d'une même Nation qui doit devenir encore plus fraternelle et tolérante.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.