Mieux vaut reporter les voyages non-essentiels

18/07/2020
Mieux vaut reporter les voyages non-essentiels

Nicolas Babina

Certains membres de la Diaspora togolaise trouvent injuste la mise en quatorzaine dans un Hôtel dédié associée à une contribution aux frais de cinq cent milles frs CFA par personne et le manifestent sur les réseaux sociaux.

Cette contribution parait importante effectivement, à première vue. Mais il faut savoir qu'une quatorzaine coûte environ un million deux cent milles frs CFA par personne.

L'état prend donc en charge une partie très importante, 700.000 Fcfa par personne. Cette mesure coûte aussi chère à l’Etat lui-même. On peut, pour cela, remercier nos autorités pour ces efforts supplémentaires.

Je précise que les autorités, avant de décider, prennent en compte les avis du Conseil scientifique de suivi et de lutte contre le covid-19 et pour la limitation de sa propagation.

Nous sommes face un énorme défi pour le corps médical qui aimerait éradiquer cette pandémie le plus tôt possible, et pour le politique qui aimerait que toutes les activités socio-économiques reprennent pour la bonne santé du pays.

Le Conseil scientifique, lui-même, fonde son avis sur tout ce que l'on sait aujourd'hui de la vie, du mode de transmission de ce nouveau méchant coronavirus covid-19 et sur l’absence de vaccin et de traitement efficace adapté de nos jours.

Dans ces conditions, la prévention de la propagation de ce virus reste la priorité. Cette prévention se repose sur les mesures barrières décrétés par le Gouvernement, sur la traque du virus par les tests PCR, la prise en charge des patients symptomatiques, l’isolement des infectés ne présentant pas de symptôme et la mise en quatorzaine des voyageurs à la PCR négatif.

C’est ce schéma qui est préconisé actuellement avec la quarantaine obligatoire dans un hôtel dédié pour les voyageurs arrivant à Lomé avec une contribution financière demandée.

Le virus sera avec nous encore pendant des semaines, des mois, voire des années. Les décisions sont, par conséquent, appelées à évoluer et à s’adapter en fonction de la maîtrise de la pandémie au Togo, la disponibilité des moyens de prise en charge médicale des patients, la disponibilité des tests PCR et de la sérologie en restant vigilant sur l’évolution de la pandémie dans la région et dans le monde…

Chacune et chacun de nous est conscient que tout doit être fait pour préserver la santé de la population et la prémunir surtout contre le covid-19.

Mais il faudra reconnaître que rien ne doit être également négligé pour réduire l’impact de la covid-19 et les mesures de lutte contre sa propagation sur la population et le pays. Plusieurs mesures ont déjà été allégées devant la maîtrise de la pandémie. Cet assouplissement doit s'élargir aux voyageurs en fonction de la situation du covid-19 du pays d’où viennent les membres de notre diaspora…

La mise en place d’un laboratoire à l’aéroport international de Lomé pour tester les voyageurs au départ (de) et à l'arrivée, associée au téléchargement de l’application covid-19, devraient participer à lutter efficacement contre l'importation et l'exportation du covid-19 sans recourir à la mise en quarantaine.

Dès que ces conditions seront remplies, je ne doute pas que la mise en quarantaine des voyageurs arrivant à Lomé ne sera plus une mesure indispensable en fonction du pays d’où reviennent les voyageurs. Il serait préférable, pour le moment, de reporter les voyages non urgents vers Lomé.

Il faut remercier et féliciter, entre autres, le corps médical pour les efforts qu’il continue de réaliser, la force de sécurité contre la covid-19 qui veuille au respect des directives barrières, et rendre hommage aux autorités pour les bonnes décisions et les mesures d’accompagnement qu’elles ont prises pour contenir la pandémie et réduire son impact sur la population.

______

Dr Nicolas Babina

Nicolas Babina est un médecin togolais. Il exerce dans un hôpital de la région parisienne. Il a été au front pendant 3 mois dans la lutte contre la pandémie.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Palu : chiffres encourageants

Santé

Au Togo comme ailleurs dans le monde, l’unique sujet de préoccupation est la lutte contre le coronavirus.

Eviter la saturation du système hospitalier

Santé

Les premiers cas de Covid sont apparus au mois de mars. Immédiatement, une coordination de gestion de la riposte au virus a été créée.

Alliance majeure pour développer les infrastructures

Développement

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) et Africa50 ont signé un protocole d'accord pour attirer les investissements en Afrique.

Nouveau chapitre

Coopération

Le Togo et l’Allemagne devraient, dans les prochains mois, ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération.