Mourir pour le Mali

01/06/2016
Mourir pour le Mali

Le sacrifice des soldats de la paix

Cinq Casques bleus togolais de la mission de l’ONU au Mali (Minusma), ont été tués dimanche dans l’explosion d’une mine sur l’axe Tenenkou-Sévaré, dans la région de Mopti. Un autre a été grièvement blessé.

Dés qu’il a été informé de la triste nouvelle, le président Faure Gnassingbé a présenté ses condoléances aux familles des victimes. On sait que les forces armées togolaises apportent un soutien sans réserve aux missions de sécurité de l’ONU ou de l’union africaine .On sait aussi combien sont appréciés le professionnalisme et le sens du devoir des  soldats togolais.

Mais l’action militaire n’a été rendue nécessaire que par le désordre que les autorités civiles ont laissé se développer trop longtemps au Mali. Sous le couvert d’une démocratie de façade l’insécurité et le banditisme avaient gangrené le pays depuis les années.1992.

C’est dire que la progressive reconstruction du pouvoir malien est aussi nécessaire que l’action militaire pour retrouver un Mali uni et rassemblé.

Le sacrifice des soldats de la paix togolais doit remettre au premier plan la réforme de l’Etat malien.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.