Numéro 150

30/10/2008
Numéro 150

Voici donc le cent-cinquantième numéro de l'Union. Une occasion de se pencher sur le chemin parcouru sans forfanterie, ni fausse modestie. Nous avons tenu notre pari d'une parution régulière et de qualité. Que tous ceux qui collaborent à notre titre, que les lecteurs qui nous font confiance en soient remerciés. Nous essaierons de progresser encore et seront réceptifs à toutes les suggestions et à toutes les critiques.

Le titre même de notre hebdomadaire est un programme. Nous avons voulu accompagner l'action d'apaisement et de réconciliation conduite au Togo pour aider à l'union de tous les togolais. Les fruits de cette politique sont déjà évidents. Le Togo qui était voila cinq ans le paria de la société internationale est aujourd'hui une démocratie pluraliste et paisible. Certes la situation est fragile. L'addition des inondations et de la crise internationale n'ont pas encore permis d'améliorer notablement les conditions de vie de la population.Mais la reprise de l'aide internationale et la politique audacieuse conduite par le président Faure Gnassingbé et tout le gouvernement laissent espérer des lendemains meilleurs.

 

L'Union restera le gardien éclairé des valeurs républicaines en préférant l'explication aux anathèmes dans le respect des valeurs fondamentales du journalisme.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gazon artificiel pour Togo-Algérie

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a indiqué que le match Togo-Algérie aura lieu le 18 novembre au stade municipal de Lomé.

Le Togo devient un hub médical

Santé

L’Agence de coopération israélienne Mashav organise du 22 au 25 octobre à Lomé et à Atakpamé une formation en traumatologie pour 9 pays africains.

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique