Passivité intellectuelle et crédulité

15/09/2021
Passivité intellectuelle et crédulité

La population est vulnérable aux rumeurs

Les rumeurs ne meurent pas; elles voyagent. 

Les complotistes ne se raisonnent pas ; ils s'enferrent. 

Les internautes et socionautes (les utilisateurs des réseaux sociaux) ne prennent ni le temps de la réflexion ni celui de la vérification; ils like et partagent. Sans mesurer les conséquences en chaine de leurs actes. 

L'ampleur du phénomène est sans précédent : plus de 50% de la population mondiale utilise aujourd'hui les réseaux sociaux. Et le Togo n’échappe pas à ce virus.

Alors les fake news se répandent plus rapidement et massivement que jamais à la surface du globe. 

Passivité intellectuelle et crédulité sont leurs carburants les plus efficaces pour circuler à pleine vitesse sur les autoroutes de la désinformation. 

Et cette course effrénée rend citoyens et démocraties malades d'un mal viral: l'infox. Elle les rend même dépendants à la dopamine, principale hormone impliquée dans le circuit de la récompense et que s'attachent à nous offrir, en grande quantité et par tous les moyens, les plateformes dites sociales. 

Marchands de doutes expérimentés et ancestraux mécanismes de vulnérabilité aux rumeurs font le reste. 

L'engagement des utilisateurs, lui, quantifié en clics et encouragé par des algorithmes, finit toujours par profiter à quelqu'un.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo fait ce qu'il faut

Santé

Le Togo en fait-il trop face à la pandémie ? Une partie de la population regrette la fermeture des lieux de culte ou l’interdiction des rassemblements.

Les flux de financement se sont taris

Développement

Une réunion ministérielle virtuelle des PMA (Pays les moins avancés) s’est déroulée le 17 septembre.

Pitchez votre idée innovante en 3 minutes

Développement

Le Dr Firmin Adossi de l’université de Lomé participera en novembre au Falling Walls Lab.

Le Togo franchit le cap des 2 millions de doses

Santé

Le Togo a réceptionné à ce jour 2 millions de vaccins contre le Coronavirus.