Patrimoine culturel immatériel et développement

20/06/2018
Patrimoine culturel immatériel et développement

Une culture riche et diversifiée

Le Togo a été élu récemment au Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI).

Face aux mutations qui s’annoncent conformément aux nouvelles approches de développement que poursuit l’Unesco et dans le cadre de nouvelles orientations stratégiques pour la mise en œuvre de la Convention 2003, le Togo n’entend pas rester inactif. Il compte y apporter sa précieuse contribution.

Les défis à relever par le Togo au sein de ce comité composé de 24 Etats-membres dont 6 nations d’Afrique, sont entre autres, la prise en compte plus conséquente de l’apport du patrimoine culturel immatériel dans la politique de développement à la base et la contribution du PCI à l’atteinte des ODD, la poursuite des actions de promotion, d’inventaire, de sauvegarde et de valorisation des pratiques relevant du patrimoine culturel immatériel. 

Cette élection ouvre au Togo, la voie pour une plus grande visibilité et valorisation de son patrimoine culturel riche et diversifié. Elle constitue une opportunité pour les acteurs culturels du pays.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.