Respect et compassion

08/06/2009
Respect et compassion

Chacun le sait, le président Bongo du Gabon a traversé avant de disparaître des heures difficiles et sa santé était chancelante. Etait-ce une raison suffisante pour annoncer son décés de facon prématurée?Certainement pas. A présent que la mort de ce grand Chef d'Etat est officiellement annoncée, il convient de se rappeler les souffrances qu'il a du endurer alors qu'il venait de perdre son épouse. Un homme qui était vivement  attaqué depuis quelques semaines parce qu'on le savait affaibli. Un homme qui était mis en cause trop souvent par ceux qui avaient  eu recours à ses services.

Un homme certes imparfait mais qui a maintenu depuis plus de quarante ans dans son pays et hors de ses frontières la paix civile.Que l'on n'attende donc pas de nous que nous hurlions avec les loups. Nous en appelons tout au contraire au respect et à la compassion. Et l'histoire saura reconnaître les mérites d'Omar Bongo Ondimba.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un sport viril qui doit devenir populaire

Sport

Le directeur technique de la Fédération togolaise de rugby (FTR) a lancé mercredi à Sotouboua une campagne de découverte de ce sport.

Engagement collectif

Coopération

Le projet AVENIR (Action des Volontaires Européens et Nationaux Investis pour la Résilience) est mis en oeuvre au Togo.

Tendance lourde

Tech & Web

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passé de 70% à 84% en 3 ans.

‘Le champ des oubliés' présenté au FICMA

Culture

La XVIe édition du festival international ‘cinéma et migrations’ (FICMA) a démarré lundi soir à Agadir.