Sérénité et nuages

25/02/2010
Sérénité et nuages

Sur l’ensemble du territoire, la campagne électorale se déroule sereinement. Les meetings sont libres et ouverts. Ils connaissent une large participation. Les medias reflètent toutes les couleurs de l’arc-en-ciel politique. Une campagne convergente en faveur de la non-violence connait un grand succès auprès de l’opinion et le président sortant n’a de cesse d’appeler tous et chacun à la fraternité pacifique. Le ciel du Togo parait ainsi serein. Il faut souhaiter qu’il le reste.
La sérénité ne doit pourtant pas exclure la vigilance. En effet, tapis dans une ombre qu’ils croient transparente, certains trublions s’essaient à organiser le pire sitôt l’élection passée.
En vrac, voici quelques unes de leurs fantaisies machiavéliques : faire envahir les rues dés la fin du vote en proclamant des résultats imaginaires, provoquer les forces de l’ordre pour tenter de rééditer les troubles de 2005 , réunir tous les candidats de l’opposition pour tenter de réaliser après-coup une unité qui n’a pas pu s’imposer naturellement.
Dans un système démocratique comme en toutes choses rien ne sert de courir si l’on n’a pas su partir à point. A ceux qui espèrent voir se lever des orages désirés, il faut répondre par l’assurance tranquille de l’application de la loi avec sa justice, ses défenses et ses rigueurs.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.