Un sérieux revers pour la coalition de l'opposition

23/12/2018
Un sérieux revers pour la coalition de l'opposition

La C14 a été clairement désavouée par la Cédéao

En décidant de boycotter les législatives du 20 décembre, la Coalition de l’opposition (C14) n’a pas fait le bon choix.

C’est l’avis de nombreux observateurs et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Dans un communiqué publié à l’issue du sommet d’Abuja qui s’est déroulé samedi, l’organisation régionale, qui s’était énormément investie pour parvenir à un accord entre les deux camps, a regretté cette décision.

‘La Cédéao regrette fortement la décision prise par la Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition de ne pas participer aux élections législatives malgré les efforts considérables déployés par les facilitateurs pour favoriser des élections inclusives avec une participation équitable de tous les acteurs à la Commission électorale nationale électorale indépendante’, précise le communiqué officiel.

Le coup est d’autant plus rude pour Jean-Pierre Fabre et ses amis que la Cédéao a validé à 100% le processus électoral.

La mission des facilitateurs s’est achevée hier. Désormais, les évolutions politiques seront suivies de loin par la Commission de la Cédéao.

La C14 a donc tout perdu. Elle n’aura pas de députés dans la future Assemblée et ne dispose plus de représentativité nationale.

Elle ne pourra pas espérer le soutien de la communauté internationale qui aligne ses positions sur celles de la Cédéao.

En mettant la barre trop haut, l’opposition a perdu l’essentiel.

Elle devrait méditer cette formule de Charles-Maurice De Talleyrand-Périgord, diplomate et homme d’Etat : ‘La politique ce n'est qu'une certaine façon d'agiter le peuple avant de s'en servir'.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Télécommunications : réduire les disparités

Tech & Web

L'UIT a toujours prêté une grande attention à la fracture numérique et aux écarts de développement.

Les musées s'adaptent aux évolutions de la société

Culture

A l’occasion de la Journée internationale des musées, la population pourra découvrir à partir de samedi et jusqu’au 26 mai les richesses de l’art africain.

Don de 14 millions d'euros de l'AFD

Coopération

Le Togo et la France ont signé jeudi à Lomé la convention de financement concernant la 3e phase du projet PEUL 3.

A Cannes, le Togo fait son cinéma

Culture

Essohanam Koutom, le directeur du Cinéma représente le gouvernement togolais au 72e Festival de Cannes.