Une nation qui vise la prospérité

15/02/2019
Une nation qui vise la prospérité

Un hôpital moderne au service d'une nation qui l'est aussi

Depuis des années, et à juste titre, les Togolais réclamaient un nouvel hôpital. D’ici un an, ils l’auront. Sous la houlette de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) le complexe ambitionne de fournir des soins de qualité.

Certes, cet hôpital aurait pu être construit plus tôt, mais les pouvoirs publics ont à gérer en même temps toute une série d’urgences : infrastructures, éducation, emploi …

Et le Togo n’est pas un Emirat avec des revenus illimités.

Cet hôpital constitue l’un des volets contenus dans le programme économique et social du président Faure Gnassingbé.

Son crédo, le développement et encore le développement.

Tout est lié. La santé est indispensable à une nation qui vise la prospérité.

Une prospérité qui ne sera réelle qu’à la condition que les investissements privés en soient le moteur.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a lancé il y a quelques mois le Plan national de développement (PND).

L’idée est de séduire les entreprises étrangères sur des secteurs porteurs comme la logistique ou l’agro industrie.

Les autorités s’y attèlent dans un environnement régional assez concurrentiel.

Ces investisseurs créeront de la richesse et donc de l’emploi, ce dont ont besoin les Togolais.

L’annonce de la construction d’un nouvel hôpital marque le point de départ de cette ambitieuse politique.

Reste à se retrousser les manches pour que les objectifs assignés deviennent réalité.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une nouvelle saison débute

Sport

La saison sportive 2019-2020 démarre le 6 octobre avec la phase aller du championnat de D1 pour les 14 clubs engagés.

FIFA : légère remontée

Sport

Le Togo progresse un peu dans le dernier classement de la FIFA.

Talent à l'état brut

Culture

Cinéma, art plastique, gastronomie. Six Togolais se font remarquer sur la scène internationale. 

Escale à Lomé d'un bâtiment de la Marine française

Coopération

Le patrouilleur de haute mer (PHM) ‘Enseigne de vaisseau Jacoubet’ a fait escale à Lomé du 6 au 11 septembre.