Une relation plus ambitieuse

11/04/2021
Une relation plus ambitieuse

Les deux chefs d'Etat partagent la même vision

La visite de Faure Gnassingbé à Paris (7-9 avril 2021) a été largement profitable au renforcement de la coopération entre le Togo et la France.

Le chef de l’état veut ‘engager une nouvelle dynamique plus ambitieuse’.

Il semble être sur la même longueur d’ondes que son homologue Emmanuel Macron qui a exprimé cette même volonté.

M. Gnassingbé a mis à profit son séjour pour rencontrer les acteurs majeurs de la coopération comme l’AFD, mais aussi des entreprises privées et des Fonds intéressées par les perspectives économiques offertes par le Togo.

La plan national de développement veut faire du pays un hub logistique et de services, mais également une place régionale pour les industries de tansformation.

Le secteur énergétique est également en pleine évolution avec le développement du solaire pour desservir les zones reculées.

'Nos flux commerciaux chutent chaque année davantage. Il est temps de réagir !! agro industrie, centres d'appels, cybersécurité, énergie décentralisée, eau, construction... les marchés sont là', explique Fabrice Le Saché, vice-président du Medefn (patronat).

Le développement et l’investissement étaient les priorités à l’agenda du président togolais.

Les questions géopolitiques n’ont toutefois pas été totalement absentes. Lors de sont déjeuner avec Emmanuel Macron, la transition au Mali et la lutte contre le terrorisme ont été longuement abordées.

Là encore, Lomé et Paris partagent la même vision.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Kako Nubukpo est entré en fonction

Uemoa

Kako Nubukpo, le nouveau commissaire de l’UEMOA a prêté serment lundi à Ouagadougou.

Pas de changement

Sport

La 9e journée du championnat de D1 s’est déroulé ce week-end.

Interconnexion avec le Togo ?

Développement

Le gouvernement ghanéen vient de présenter trois projets ferroviaires d'une valeur totale de 12,9 milliards de dollars.

Un an d'épreuve

Santé

Le Covid en Afrique, un an après. C’est le thème d’une visioconférence organisée samedi par l’OMS.