APF : « L'arrestation de Kpatcha, conforme aux règles de droit »

29/04/2009
APF : « L'arrestation de Kpatcha, conforme aux règles de droit »

Les présidents des Assemblées parlementaires de la Francophonie (APF) ont salué lors de leur première session tenue à Libreville du 24 au 25 avril, « le respect des procédures judiciaires entamées au Togo dans la cadre de l'atteinte à la sûreté de l'Etat » pour lequel l'honorable Kpatcha Gnassingbé a été inculpé, indique un communiqué reçu mercredi par republicoftogo.com

«Le président de l'Assemblée Nationale du Togo (Abbas Bonfoh, ndlr) nous a éclairé sur les récents évènements; nous nous sommes félicités de ce que les choses se soient déroulées conformément aux règles de droit. Nous souhaitons que le peuple togolais garde la sérénité et qu'il maintienne le cap des réformes qui ont été engagées depuis l'arrivée du président Faure au pouvoir » a expliqué pour sa part Guy Ndoumba N'Gama, président de l'Assemblée nationale du Gabon.Les travaux de cette première session des APF, auxquels prenait part Abass Bonfoh, se sont déroulés au palais Léon M'Ba de Libreville.

Les participants ont évoqué plusieurs sujets dont le renforcement de la coopération entre les différents parlements de l'espace francophone et les effets de la crise financière et économique mondiale sur les économies africaines.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.