Bonne compréhension des enjeux

02/02/2019
Bonne compréhension des enjeux

Le programme pourrait être étendu

L’Union européenne a développé une nouvelle facette de son partenariat avec le Togo en s’engageant dans le secteur stratégique de la justice à travers un programme de réformes.

L’objectif du Programme d’appui au secteur de la justice (PASJ) est de contribuer à sa modernisation afin de renforcer l’accès, la performance et la qualité de la justice au Togo pour toute la population, y compris dans le domaine de la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite.

Une réunion du comité de pilotage s’est tenue vendredi en présence des officiels togolais – dont le ministre de la Justice - et de la représentante de l’UE à Lomé, Cristina Martins Barreira.

‘Même s'il y a une bonne compréhension des enjeux et des besoins en matière d'accès à la justice, le projet n'a pas atteint tous les résultats escomptés’, a regretté la diplomate.

Rien de dramatique cependant. Le PASJ sera étendu et un contrôle plus rigoureux sera fait sur l’utilisation des crédits dont une partie n’a pas encore été utilisée. 

Pius Kokouvi Agbetomey, le ministre de la Justice, et Cristina Martins Barreira

Les participants ont reconnu l’utilité du projet qui a déjà permis de renforcer les compétentes des cadres l’administration judiciaire et d’améliorer les conditions de détention.

Plus globalement, le PASJ, financé sur le XIe FED, doit favoriser l’établissement d'un pouvoir judiciaire indépendant en charge de la carrière des magistrats ainsi que la réforme du statut des magistrats, la modification de la carte judiciaire pour que la justice soit plus accessible à tous quel que soit son lieu de résidence au Togo, mais aussi de la disponibilité de l'assistance judicaire pour exonérer des frais de justice les plus démunies.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.