Faciliter la réinsertion des jeunes

27/08/2009
Faciliter la réinsertion des jeunes

150 juges, des avocats, des officiers de police et des fonctionnaires de l'administration pénitentiaire des établissements de Lomé et d'Atakpamé sont réunis à l'initiative du Conseil national des Unions chrétiennes de jeunes gens pour examiner et, si possible, améliorer les conditions de détention des jeunes ; ils seraient 2.500 dans les deux prisons concernées.

L'objectif vise à terme à renforcer les capacités des organisations issues de la société civile à soutenir efficacement les jeunes marginalisés, à améliorer leurs conditions de détention et à faciliter leur réinsertion dans la vie active à leur libération.Le projet-pilote est soutenu par l'Union européenne et par l'ONG Care International. Il est prévu de l'étendre à tous les établissements pénitentiaires du Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Thibault Klidje rejoint les Girondins

Sport

Le Togolais, Thibault Klidje, a signé vendredi un contrat avec Bordeaux, club français de première division.

Les Togolais de l'extérieur ont voté

Diaspora

Les Togolais de l’étranger ont voté samedi pour élire leur président.

Pêche aux développeurs

Tech & Web

Le Groupe Ecobank lance la 3e édition du Ecobank Fintech Challenge.

Toutes les raisons d’être optimiste

Développement

L'enquête la plus complète à ce jour sur les aspirations de la jeunesse africaine vient d’être publiée.