Faciliter la réinsertion des jeunes

27/08/2009
Faciliter la réinsertion des jeunes

150 juges, des avocats, des officiers de police et des fonctionnaires de l'administration pénitentiaire des établissements de Lomé et d'Atakpamé sont réunis à l'initiative du Conseil national des Unions chrétiennes de jeunes gens pour examiner et, si possible, améliorer les conditions de détention des jeunes ; ils seraient 2.500 dans les deux prisons concernées.

L'objectif vise à terme à renforcer les capacités des organisations issues de la société civile à soutenir efficacement les jeunes marginalisés, à améliorer leurs conditions de détention et à faciliter leur réinsertion dans la vie active à leur libération.Le projet-pilote est soutenu par l'Union européenne et par l'ONG Care International. Il est prévu de l'étendre à tous les établissements pénitentiaires du Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Les étoiles sont alignées différemment'

Environnement

Le président britannique de la COP26, Alok Sharma, a jugé qu'il serait "définitivement plus difficile" de parvenir à un accord mondial à l'issue de ce sommet.

La FIFA va financer la construction d’un Centre technique

Sport

Une mission de la FIFA s’est rendue au Togo pour évaluer les besoins de la Fédération.

Relation ultra-pacifique

Coopération

Le Togo ne dispose pas de centrales nucléaires et n’a pas de programme atomique civil ou militaire.

Des couveuses pour les hôpitaux togolais

Coopération

Tika, l’Agence de coopération turque, a offert au Togo 6 couveuses destinées aux principaux hôpitaux du pays.