La justice commerciale se met aux nouvelles technologies

13/02/2019
La justice commerciale se met aux nouvelles technologies

Un processus rapide contribue à améliorer le climat des affaires

L’amélioration du climat des affaires passe par une amélioration du fonctionnement de la justice commerciale.

Les chambres commerciales du tribunal de première instance et de la Cour d’appel de Lomé sont à la manœuvre.

L’interconnexion entre le centre de formalités des entreprises (CFE) et le registre du commerce et du crédit mobilier (RCCM) est désormais opérationnelle.

En outre, l’informatisation se développe avec la possibilité pour les avocats et les huissiers de saisir en ligne les chambres commerciales.

Autres innovations, une notification automatique par SMS ou par mail aux parties ou à leur conseil, des évènements relatifs à chaque dossier, la possibilité aux avocats et aux huissiers de consulter en ligne l’état d’avancement des dossiers, enfin le dispatching automatique des dossiers aux juges.

Dans certains cas, les justiciables peuvent suivre l’évolution du contentieux sans intervention d’une tierce partie.

Il y a encore quelques années, il fallait 700 jours au tribunal de première instance de Lomé pour traiter une affaire commerciale et 500 jours au niveau de la Cour d’Appel de Lomé. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un rapport de la Banque mondiale valide les choix du Togo

Développement

Les pays qui adoptent une approche intégrée vis-à-vis de l’électrification sont ceux qui réalisent les gains les plus rapides.

Un immeuble s'effondre à Lomé

Faits divers

Quatre personnes ont été blessées dans l’effondrement d’un immeuble dans la nuit à Lomé.

Délégation allemande de haut niveau attendue à Lomé

Coopération

Des responsables du ministère fédéral de la Coopération, de la giz et de la KfW vont se rendre cette semaine au Togo.

Unisport talonné par Asko

Sport

Unisport reste leader du championnat de D1 à l’issue de la 13 journée disputée dimanche, mais Asko n’est pas très loin.