Mettre un terme à la justice de rue

13/08/2021
Mettre un terme à la justice de rue

Les lynchages de délinquants sont fréquents

La prévalence de la justice populaire dit quelque chose du système judiciaire au Togo.

Elle dit quelque chose de la perception ou du peu de confiance que les citoyens ont à l’égard de la justice.

Un voleur en fuite ou un présumé violeur peut être lynché par la population sans autre forme de procès.

Ces incidents sont fréquents et peuvent être mortels. Les juges de rue estiment qu’il s’agit d’un acte légitime de défense.

La population a le sentiment, vrai ou pas, d’être abandonnée par la police. Elle estime que la justice populaire est le meilleur moyen de punir les agresseurs.

Les pouvoirs publics doivent rapidement trouver des solutions.

Les organisations de défense des droits de l’homme se mobilisent également.

‘C’est une situation délicate. ll faut faire comprendre aux citoyens que ce sont des actes barbares d’un autre âge’, explique Godwin Etse, directeur exécutif au Centre de documentation et de formation sur les droits de l’homme au Togo.

‘Lorsqu’on frappe un individu jusqu’à a mort, on devient hors la loi, il y a au Togo des juridictions compétentes capables de faire le travail’, rappelle-t-il.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.

Un sport en roue libre

Sport

L’Union cycliste international (UCI) a fait l’impasse sur le Togo. C’est ce qu’affirme Koffi Kpodo, le président de la Fédération togolaise .

300.000 doses de Pfizer sont arrivées à Lomé

Santé

300.000 doses du vaccin Pfifer sont arrivées dimanche à l’aéroport de Lomé.