Taux de récidive très élevé

07/04/2021
Taux de récidive très élevé

Assurer un suivi après la libération

L’incarcération des délinquants est-elle la seule solution ?

Les chiffres de la récidive sont très importants. 47% pour la prison de Lomé et 50% pour les autres établissements pénitentiaires. 

La piste à suivre est sans doute de proposer des formations permettant aux détenus de trouver un job à leur sortie ou de se mettre à leur compte.

Différentes initiatives ont été prises; insuffisantes pour le moment.

Autre problème, celui du suivi des ex-prisonniers. Une fois sortis, ils disparaissent dans la nature sans laisser d’adresser et sans savoir comment ils occupent leur journée.

Le ministère de la Justice veut de la traçabilité.

La numérisation du casier judiciaire devrait permettre d’y voir plus clair et de s’assurer que les anciens détenus n’ont pas replongé dans la délinquance. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aide de l'UNFPA

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (25 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des Jeux olympiques de Tokyo en juillet 2021.

Diop à la tête de la Commission

Uemoa

Abdoulaye Diop (Sénégal) a été nommé président de la Commission de l’UEMOA.

11 buts marqués mercredi

Sport

La 4e journée du championnat de première division s’est déroulée mercredi.

Valoriser les compétences des Diasporas

Diaspora

Expertise France va lancer au Togo un projet pilote baptisé ‘Talents en commun’.