En toute fraternité

30/03/2020
En toute fraternité

Deux mois de suspension

L’hebdomadaire ‘Fraternité’ a écopé lundi d'une suspension de deux mois.

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC)

reproche à ce journal d'avoir tenu 'des propos discourtois, injurieux et diffamatoires à l'endroit des membres de l’institution’.

Fraternité avait critiqué la HAAC pour avoir décidé de suspendre L’Alternative et Liberté pour avoir accusé sans preuves le conseiller Afrique du président français et l’ambassadeur de France au Togo.

A noter que la plupart des journaux togolais ont cessé leur parution en raison du coronavirus.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solidaire du Liban

Société

L’opérateur Moov Togo a décidé de baisser de 50% le prix des appels vers le Liban.

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19. 

Si tout va bien

Sport

La saison de football pourrait reprendre début octobre, mais le conditionnel est de mise. 

Gracias de nuevo

Coopération

La ‘brigade médicale ‘ cubaine, dirigée par le Dr Miguel Gomez Cruz, a quitté Lomé mercredi après 4 mois d’une mission anti-covid au Togo.