Good jobe !

18/08/2009
Good jobe !

Deux mois après sa mise sur pied, l'association journalistes pour l'observation électorale (Jobe) multiplie des actions de terrain. Rencontres avec les chancelleries et institutions partenaires nationaux et internationaux, émissions radiotélévisées sur les principes de l'observation électorale, analyses du contexte politique au Togo et du processus électoral à travers communiqués de presse etc.

Samedi, l'association a organisé sur le campus de Lomé, une séance de formation de ses membres sur « les principes de l'observation électorale ». « Nous tenons à être actifs sur le terrain et à faire en sorte que notre rôle soit de plus en plus ressenti par les populations au cours des processus électoraux dans notre pays » a déclaré Joël Egah, coordonnateur national de JOBE.La formation a été assurée par le britannique Michael Wolfers, ancien journaliste au quotidien « The Times » et expert international sur l'observation électorale.

« L'observation électorale est aujourd'hui l'une des conditions qui déterminent l'aide au développement au Togo comme ailleurs. Elle se base sur les principes d'élections libres, justes respectant les critères de la transparence, du secret du vote etc. Dans un tel processus, le journalistes ont un rôle majeur à jouer» a affirmé M. Wolfers. « De par mon expérience sur les processus électoraux, je ne doute pas de la capacité du Togo à organiser un scrutin crédible, mais tout dépendra de la qualité des personnalités qui vont composer la commission électorale nationale indépendante, de la volonté politique des différents acteurs et des moyens qui seront mobilisés pour cette élection » a poursuivi M. Wolfers, se prononçant sur l'élection

présidentielle de 2010 qui va se tenir au Togo.

Selon les responsables de JOBE, cette formation s'inscrit dans une série de rencontres qu'elle entend organiser à l'endroit des journalistes et communicateurs togolais afin de les amener à jouer un rôle déterminant dans les processus électoraux au Togo.

Créée en juin dernier par un groupe de journalistes togolais, JOBE souhaite Œuvrer pour former et impliquer davantage les journalistes dans l'observation, la supervision et l'analyse des processus électoraux au Togo et en Afrique.

Photo : Michael Wolfers et quelques membres du bureau de Jobe.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.

Changement des comportements et des mentalités

Environnement

Le Togo est confronté à des inondations récurrentes. Il y a les changements climatiques, mais pas seulement.

De l'or, enfin

Sport

Clarisse Agbégnénou s'est imposée en finale des 63 kg face à la Slovène Tina Trstenjak mardi à Tokyo.

Kara a son incubateur

Développement

Le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, a donné mardi à Kara le coup d’envoi du nouvel incubateur ‘Tlitou Laba’.