La double partition de Faure Gnassingbé

05/02/2010
La double partition de Faure Gnassingbé

Le chef de l’Etat togolais semble avoir décidé de jouer à fond la double partition de la paix et de l’unité nationale, écrit vendredi le mensuel Continental qui consacre un dossier à l’élection présidentielle.
« Faure Gnassingbé a multiplié les signes d’apaisement en direction de l’opposition. Cela suffira-t-il pour rompre définitivement avec les tensions et violences qui avaient émaillé les précédentes échéances électorales ?, s’interroge cependant le journal.
Outre le volet électoral, Continental s’intéresse à l’économie et titre sur le « quinquennat de la réhabilitation ». Il explique que depuis cinq ans, le gouvernement togolais tente de redonner du souffle à une économie rendue exsangue par plusieurs années de tensions politiques et par la mise en quarantaine du pays par ses principaux partenaires internationaux.
Et le magazine d’indiquer quelles sont les priorités des autorités, agriculture, énergie, routes, santé et éducation.
Le vainqueur du 28 février devra apporter au plus vite des réponses aux préoccupations de la majorité des Togolais, estime Continental. Des préoccupations qui sont l’autosuffisance alimentaire, l’accès à l’éducation et à un système de santé de qualité et l’amélioration du niveau de vie.
Continental N° 89, février 2010

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.