Les élections bientôt en ligne

03/08/2007
Les élections bientôt en ligne

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) chargée d'organiser les prochaines élections législatives sera bien bientôt sur le Web. Un site dédié va être lancé sur lequel toutes les informations relatives au scrutin seront disponibles. "Nous aurons dans les jours à venir notre site internet. L'appel d'offre a déjà été lancé. Toutes les informations seront diffusées sur ce site", a expliqué à Republicoftogo.com, un membre de la Céni.

"Les choses ont changé. C'est la volonté affichée de la Céni d'organiser un scrutin libre et démocratique. Et cela passe nécessairement par la transparence dans la gestion de l'information", a souligné ce responsable."C'est d'ailleurs pour cette raison que depuis un certain, nous avons toujours associé les partis politiques et les journalistes. Et les débats sont ouverts et parfois houleux", a-t-il ajouté.

Aucune date n'a encore annoncée pour la tenue de ces législatives. Mais le recensement a démarré depuis le 16 juillet et s'est achevé le 1er août dans la zone A.

Selon certaines sources proches de la Céni, les résultats escomptés ont été atteints.

"Les togolais se sont mobilisés pour ce recensement durant la première phase. Cela démontre combien la population attache du prix à ces lélections", a confié un membre de l'institution.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.