Aide française pour les législatives

23/07/2007
Aide française pour les législatives

La France a octroyé une subvention non remboursable d'environ trois millions d'euros (1,9 milliard de FCFA) pour l'organisation des prochaines élections législatives. L'Union européenne (UE) avait déjà décaissé début juin, environ 13,6 millions (9 milliards de FCFA) pour aider la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans l'organisation de ces législatives théoriquement prévue cette année, le mandat de l'actuel parlement s'achevant en octobre.

Aucune date officielle n'a été encore retenue, la Commission électorale ayant déjà reporté deux fois le scrutin qui devait se tenir en juin puis en août, officiellement en raison des difficultés techniques et matérielles.Le recensement électoral en vue des législatives a démarré le 16 juillet et doit s'achever le 17 août.

La Céni est tenue d'organiser des législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l'UE pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.

'Celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement'

Coopération

Lomé accueille depuis lundi la 55e session du Conseil international des bois tropicaux (CIBT).