António Guterres envoie son émissaire à Lomé

23/01/2020
António Guterres envoie son émissaire à Lomé

Mohammed Ibn Chambas

Comme avant chaque élection majeure dans un pays d’Afrique de l’Ouest, le secrétaire général des Nations Unies dépêche sur place son représentant pour aller à un scrutin libre, transparent et sans violences.

Jeudi à Lomé, Mohammed Ibn Chambas a appelé les acteurs politiques de à privilégier le dialogue, la concertation et à promouvoir la non violence à l’approche de la présidentielle du 22 février.

L’ONU souligne que le gouvernement a une grande responsabilité pour un processus apaisé. 

‘J'en appelle au gouvernement pour qu'il poursuive ses efforts en vue de consolider la confiance entre les acteurs politiques et promouvoir un environnement qui renforce la jouissance de toutes les formes de libertés indispensables à la tenue des élections libres, crédibles et apaisées', a déclaré le représentant spécial du SG des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest.

Payadowa Boukpessi, le ministre de l’Administration territoriale, a indiqué qu’il mettait tout en œuvre pour parvenir à n scrutin irréprochable.

Dans cette région du monde, les élections sont souvent le théâtre d’affrontements violents et de provocations.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Toujours là quand il le faut

Coopération

L’UE veut privilégier les projets intégrant le principe d’une croissance inclusive.

Les nouvelles ambitions de l'Institut français

Culture

L’Institut Français du Togo se modernise en profondeur pour mieux accueillir le public.

Trafic aérien : efficacité relative des tests PCR

Santé

Des tests de diagnostic PCR et même peut être salivaires seront exigés pour se rendre au Togo.

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.