Base légale pour lutter contre l'épidémie

08/05/2020
Base légale pour lutter contre l'épidémie

Sénanu Alipui

Le Togo est sous état d’urgence sanitaire pour lutter contre le coronavirus. Certains accusent le pouvoir d’en profiter pour violer les droits de l’homme et de se passer de l’avis des députés.

Ce n’est pas l’avis de Sénanu Alipui, le président du groupe parlementaire UFC (opposition).

‘Depuis l’instauration de l’état d’urgence il y a un mois, les ministres sont venus s’expliquer à deux reprises sur la situation actuelle et sur les dispositions prises. Mais aussi pour recueillir nos avis et nos doléances’, explique-t-il.

Il y a effectivement eu des plaintes. ‘Le gouvernement, la CNDH et les institutions responsables sont à pied d’œuvre pour diligenter des enquêtes et prendre des sanctions des sanctions, le cas échéant’, indique l’élu qui invite ses concitoyens ‘à relever le défi de la non-violence’.

L’état d’urgence sanitaire vient conférer une base légale à l’ensemble des mesures qui ont été prises pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).