Cérémonie au camp général Eyadéma

06/01/2009
Cérémonie au camp général Eyadéma

En souvenir de l'agression terroriste orchestrée contre le Togo le 5 janvier 1994, le président de la République a présidé lundi une cérémonie de commémoration  au camp général Eyadema à Lomé. Il a saisi cette occasion pour décorer à titre posthume une dizaine d'officiers et sous officiers morts dans l'attaque.

La cérémonie s'est déroulée en présence des membres au gouvernement, des officiers des forces armées togolaises et de plusieurs officiels.Le chef d'Etat major général des FAT, Zacharie Nandja, a rappelé dans une intervention, les circonstances de cette attaque qui s'est soldée par la mort d'une dizaine d'officiers et de sous officiers dans les rangs des FAT.

Les assaillants venus de la frontière ouest du Togo avaient l'intention d'éliminer physiquement le feu président Eyadema.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.

La maîtrise de l’eau comme vecteur de développement

Développement

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs, un élément essentiel de toute démarche sérieuse de développement durable se trouve dans la maîtrise humaine des ressources en eau.