Deux points de vue

26/06/2020
Deux points de vue

Des rapports souvent éloignés du contexte

Au siège d’Amnesty international, le Togo est dans le collimateur des experts de l’organisation de défense des droits humains. Ils pointent régulièrement du doigt les atteintes à la liberté de la presse ou les violences policières.

Aimé Adi, le directeur national Togo de l’ONG, est beaucoup plus nuancé.

‘Je ne pense pas qu'on puisse tirer à boulet rouge. Prenez l’exemple de la torture. Le nouveau code pénal l’assimile désormais à un crime. Quand les choses avancent, il faut le reconnaître’, a-t-il déclaré vendredi au micro de Victoire FM.

Il y a donc un décalage entre les rapports publiés par le siège d’Amnesty et la réalité sur le terrain.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aide à la gestion municipale

Coopération

L’université de Kara (nord du Togo) va aider les nouvelles communes à aller au bout du processus de décentralisation.

Le mélange chloroquine, hydroxychloroquine n'est pas efficace

Santé

Une étude ne plaide pas en faveur d'une utilisation préventive de l'hydroxychloroquine dans la population.

Mobilisation bouddhiste au Togo

Environnement

Une organisation bouddhiste mondiale va aider au reboisement du Togo.

Baisse de la croissance attendue dans tous les Etats

Uemoa

La pandémie aura des effets négatifs sur les économies des 8 pays de l'UEMOA.