Deux points de vue

26/06/2020
Deux points de vue

Des rapports souvent éloignés du contexte

Au siège d’Amnesty international, le Togo est dans le collimateur des experts de l’organisation de défense des droits humains. Ils pointent régulièrement du doigt les atteintes à la liberté de la presse ou les violences policières.

Aimé Adi, le directeur national Togo de l’ONG, est beaucoup plus nuancé.

‘Je ne pense pas qu'on puisse tirer à boulet rouge. Prenez l’exemple de la torture. Le nouveau code pénal l’assimile désormais à un crime. Quand les choses avancent, il faut le reconnaître’, a-t-il déclaré vendredi au micro de Victoire FM.

Il y a donc un décalage entre les rapports publiés par le siège d’Amnesty et la réalité sur le terrain.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une fausse bonne idée

Environnement

Les déchets ménagers peuvent-ils servir de protection contre les inondations ?

Le Nord n'est pas oublié

Développement

Le déficit en eau est patent dans le Nord du Togo (Savanes, Kara et Centrale). Un problème pour l’agriculture, mais aussi pour les habitants.

Un programme exemplaire

Coopération

L'AFD a accordé une subvention de 3 millions d'euros en faveur du programme de transferts monétaires.

Une justice pour le peuple

Justice

Nul n'est au-dessus de la loi, pas même l'État.