Deux points de vue

26/06/2020
Deux points de vue

Des rapports souvent éloignés du contexte

Au siège d’Amnesty international, le Togo est dans le collimateur des experts de l’organisation de défense des droits humains. Ils pointent régulièrement du doigt les atteintes à la liberté de la presse ou les violences policières.

Aimé Adi, le directeur national Togo de l’ONG, est beaucoup plus nuancé.

‘Je ne pense pas qu'on puisse tirer à boulet rouge. Prenez l’exemple de la torture. Le nouveau code pénal l’assimile désormais à un crime. Quand les choses avancent, il faut le reconnaître’, a-t-il déclaré vendredi au micro de Victoire FM.

Il y a donc un décalage entre les rapports publiés par le siège d’Amnesty et la réalité sur le terrain.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).