L’heure de la refondation

02/12/2011
L’heure de la refondation

La Convention patriotique panafricain (CPP, Opposition), de l’ancien Premier ministre Edem Kodjo, tient son congrès statutaire vendredi à Lomé.

Des représentants d’autres formations politiques ont assisté à l’ouverture parmi lesquelles Solitoki Esso (RPT),  Joseph Kokou Koffigoh (CFN), Nicolas Lawson (PRR) et Jean-Claude Homawoo (UFC).

«Il est apparu important de doter le parti de nouveaux dirigeants et de tracer de nouvelles lignes de conduite pour les années à venir. Ce congrès marque  la refondation de la CPP», a déclaré Francis Ekon (photo), l’un des responsables de la CPP.

Evoquant la situation politique au Togo, M. Ekon s’est félicité du déroulement des discussions au sein du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC).

« Nous avons choisi de participer aux travaux du CPDC car nous avons décidé de renoncer à la politique de la chaise vide. Mais nous restons vigilants », a-t-il souligné.

Créée il y a douze ans par la fusion de plusieurs parti, la CPP était dirigée jusqu’en 2007 par Edem Kodjo avant que celui-ci ne se retire de la vie politique pour se consacrer à son Fondation Pax Africana. 

Le Convention patriotique est actuellement dirigée par un triumvirat composé de Francis Ekon, Cornelius Aïdam et Jeanine Agoukè. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.