La FOSEP remet ça

29/12/2019
La FOSEP remet ça

Des membres de la FOSEP lors de la présidentielle de 2015

Invité dimanche de la chaîne de télévision New World, le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, a donné des précisions sur la composition et le rôle de la FOSEP.

Cette force spéciale sera chargée la sécurité de la campagne présidentielle et du scrutin dont le premier tour aura lieu le 22 février prochain.

La FOSEP sera composée de 10.000 hommes, gendarmes et policiers, soit un peu plus que celle qui avait été déployée pour les législatives de décembre 2018.

‘Cette force est au service de tous les candidats. Le plus important est d’avoir des élections apaisées et qu’elles se déroulent dans de bonnes conditions’, a expliqué le ministre.

Les 10.000 gendarmes et policiers assureront leur mission sous la supervision de la Commission électorale (Céni).

Damehame Yark a mis en garde tous ceux qui voudraient s’opposer au bon déroulement du scrutin.

A priori, la plupart des opposants participeront à l’élection. Aucune consigne de boycott n’a été donnée. Mais il reste un peu moins de 2 mois avant le vote et la politique togolaise a toujours réservé des surprises de dernière minute.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19. 

Si tout va bien

Sport

La saison de football pourrait reprendre début octobre, mais le conditionnel est de mise. 

Gracias de nuevo

Coopération

La ‘brigade médicale ‘ cubaine, dirigée par le Dr Miguel Gomez Cruz, a quitté Lomé mercredi après 4 mois d’une mission anti-covid au Togo.

L'eau potable disponible dans de nombreuses régions

Développement

La seconde phase du projet eau et assainissement au Togo (PEAT 2) débutera au mois de septembre.