La candidature unique de l’opposition passe à la trappe

18/11/2019
La candidature unique de l’opposition passe à la trappe

Fausse bonne idée, selon la plupart des opposants

Le débat sur l’opportunité d’une candidature unique de l’opposition à l’élection présidentielle semble être clos.

Son principal soutien, Mgr Fanoko Kpodzro, archevêque émérite de Lomé, semble lui même y renoncer.

‘Mgr Kpodzro a lui-même compris que c'est un élément qui divise et il a cherché ce qui peut réunir les forces démocratiques afin de bâtir une unité d’action', a indiqué lundi  François Kampatibe, l’un des responsables du parti ADDI, au micro de Nana FM.

Un groupe comprenant notamment des responsables du MPDD, des FDR, de l’ADDI et du CAR avait été constitué pour tenter d’imposer une candidature unique.

Mais l’idée ne séduit pas grand monde. D’autant moins que l’élection présidentiele aura lieu pour la première fois au scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Les opposants veulent tenter leur chance au premier tour et évoquer un éventuel rapprochement au second.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Il faut casser sa tirelire'

Sport

L’attaquant togolais Kodjo Fo-doh Laba (Al Aïn, Emirats) est l’objet de nombreuses sollicitations.

L'UNICEF se mobilise pour aider les enfants des rues

Coopération

Le Togo compterait 7.000 enfants des rues, dont 3.000 rien que pour Lomé.

Protéger les consommateurs

Tech & Web

L’Autorité de certification électronique du Togo recrute des collaborateurs. 

Sauvegarder les emplois, soutenir l'économie

Social

Le conseil national du dialogue social (CNDS) a tenu jeudi sa première réunion de l’année.