La coalition va se prononcer sur sa participation aux élections locales

11/02/2019
La coalition va se prononcer sur sa participation aux élections locales

Désir de clarification

La coalition de l’opposition a décidé de reporter son conclave d’une semaine. Il aura lieu les 14 et 15 février. Les opposants assurent que ce changement de dates n’a rien à voir avec les remous qui secouent ce groupement de partis hostiles au pouvoir.

Il y a quelques jours, l’un de ses membres, avait annoncé qu’il ne participerait pas aux discussions. Il s’agit du CAR.

Du côté de la direction de la coalition on joue l’étonnement.

‘Le CAR ne s'est jamais opposé au principe de ce conclave. Ce grand parti ne peut prendre cette décision au hasard. S'il y a des équivoques, on lèvera çà pour se retrouver’, a déclaré lundi Antoine Folly, l’un des animateurs de la coalition.

Il a donné des détails sur l’objectif du conclave : ‘Notre objectif de départ est l’alternance. Nous allons voir si nous devons redéfinir la stratégie pour atteindre ces objectifs. Ces discussions vont nous permettre également de prendre une position claire et commune par rapport aux élections locales’.

Les opposants avaient boycotté les législatives de décembre dernier. Une décision très critiquée au sein même de la coalition dont aucun membre n’est représenté à l’Assemblée.

Les élections locales pourraient se tenir cette année.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Après le Togo, la Guinée

Sport

Didier Six, l’ancien entraîneur des Eperviers du Togo (2012), a été nommé sélectionneur de l’équipe de Guinée.

Les doutes seront vite dissipés

Diaspora

La Diaspora est désormais représentée par 77 délégués élus récemment selon un processus inédit de vote en ligne.

Formation, paix et sécurité

Coopération

Le général de brigade Bruno Baratz, commandant des troupes françaises au Sénégal, est en séjour au Togo.

Plus on voyage et mieux on se relaxe

Tourisme

Les hôtels Onomo et Air Côte d'Ivoire viennent de lancer un programme de fidélité commun.