La démocratie est « en route au Togo »

26/09/2008
La démocratie est « en route au Togo »

Le secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet a estimé jeudi que la démocratie était "en route au Togo", à l'issue d'un entretien à Paris avec l'opposant Gilchrist Olympio.

"La démocratie est en route au Togo. Il faut aller plus loin", a déclaré M. Joyandet à la presse, en assurant que la France et l'Union européenne étaient "attentives au bon déroulement du processus démocratique" dans ce pays, où une élection présidentielle est prévue en 2010."Nous veillerons à ce que le processus aille à son terme (...) et à ce qu'aucun candidat sérieux ne soit empêché de se présenter", a poursuivi M. Joyandet, qui s'était rendu début septembre à Lomé.

"Les choses ne vont peut être pas aussi vite que l'opposition pourrait le souhaiter, mais il me semble que tout le monde est de bonne foi", a-t-il dit.

Pour sa part, M. Olympio s'est dit confiant que la France serait "attentive" et qu'elle mettrait "son poids dans la balance" pour faire respecter les réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par un accord politique signé à Lomé en août 2006.

"Le gouvernement a encore quelques réflexes d'une période révolue, mais le chemin de la démocratie est long et les choses doivent se passer dans la paix", a-t-il dit.

Les deux principaux partis d'opposition togolais, dont l'UFC (Union des Forces de changement) d'Olympio, ont sévèrement critiqué la semaine dernière le gouvernement du nouveau Premier ministre Gilbert Fossum Houngbo, qui ne comporte aucun représentant de l'opposition.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le deuxième inventaire forestier débutera le 1er mars, a annoncé vendredi le ministère de l’Environnement.

Aide à la petite agriculture

Coopération

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) fournira des kits de production à 900 foyers agricoles vulnérables.

Des Togolais bien couverts

Social

Quatre millions de Togolais sont concernés par cette couverture santé.

Appels dans le vide

Environnement

Avec des caniveaux utilisés comme dépotoirs, la fin des inondation n'est pas pour demain.